Bien-être, Uncategorized
comments 10

5 choses bien à faire en 2017

4 feel-good things to do this year

5 feel-good things to do this yearIl y a deux jours, j’ai relu le billet que j’avais écris en 2016 et mon enthousiasme pour l’année à venir m’a bien rire.
Etant donné que nous avions perdu notre papa deux mois avant, mon envie d’avancer et de m’éloigner aussi vite que possible de la douleur et du chagrin, me parait maintenant bien naïve :-)

2016 fut, effectivement, une année de chagrin, d’acceptation et de gratitude puisque nous avons perdu d’autres personnes chères et le reste du monde aussi.

Je sens que cette année m’a changé.
Je ne suis pas sûre encore si c’est une bonne chose ou pas, toujours est-il que je me sens différente avec des pulsions sismiques de l’enfant qui est en moi et qui a de fortes envies de sortir et de vivre sa vie à fond.
Et vous!? Comment vous sentez-vous en ce début de 2017?

Sur le plan professionnel, 2016 fut également une année de transition. Fermer le chapitre sur 10 ans de ma vie après avoir vendu le concept store, fut un gros truc mais je suis heureuse de constater que cela fut une de mes meilleures décisions. D’abord, cela m’a permis de réduire de façon considérante, mon niveau de stress et de me libérer du temps pour me re-concentrer sur une de mes vieilles passions: la photo.
J’ai également commencé à surfer (plutôt cool, n’est-ce-pas!? ) et du coup, j’ai crée un nouveau compte Instagram qui me procure beaucoup de joie (et c’est important d’avoir plein de petites choses qui nous rendent heureuse). J’ai aussi eu le temps de réfléchir sur ce que j’avais envie de faire dans les années à venir sur le plan professionnel (par exemple, prendre de jolis portraits comme celui que j’ai fait de Mathilde ci-dessus).

L’année dernière, il y avait quatre choses que je souhaitais faire sur le plan personnel et elles ont bien marché pour moi. Du coup, cette année, je vais juste m’atteler à les améliorer et en ajouter une cinquième mais une qui est importante.

ETRE EN FORME ET MANGER SAINEMENT

Un objectif qui est probablement sur la liste de nombreuses personnes mais je pense sincèrement qu’il est important de garder jusqu’à ce que l’on atteigne. Au lieu de focaliser sur les choses que nous n’avons pas réussi, concentrons nous plutôt sur les choses que nous avons réussi. Personnellement, chaque année, je progresse…Je continue à renforcer mes bonnes habitudes alimentaires et petit à petit, j’instaure des petits changements sains faciles à gérer.
Rappelez-vous, Rome ne s’est pas construit en un jour.
Je lis constamment des témoignages de gens qui ont changé leurs vies à 40, 50, 60 ans. Nous avons du temps. Plantons maintenant ce que nous récolterons dans quelques mois et faites en sorte d’écrire vos objectifs parce que cela aide à les réaliser. 
Lorsque je me suis rendue compte en milieu d’année que je n’avais pas encore rayé « faire du surf » de ma liste, cela m’a pris très peu de temps pour passer à l’action et inscrire Mila et moi a des cours de surf et le surf m’a tellement apporté. Non seulement, cela m’a prouvé de nouveau qu’il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose de nouveau mais j’ai aussi rencontré un groupe de gens super sympas.5 feel-good things to do this year

SOYEZ RECONNAISSANT POUR TOUT CE QUE VOUS AVEZ

Voyager, rencontrer de nouvelles personnes, passer du temps avec les copains nous a fait un bien fou l’année dernière mais je pense que la chose qui nous a aidé le plus, fut d’être reconnaissant pour ce que nous avions plutôt que ce que nous avions perdu et cet état d’esprit, nous a vraiment aidé à traverser des moments difficiles.

C’est super facile de penser que l’herbe est toujours plus verte chez les autres but ce n’est pas vrai. Tout le monde bataille avec quelque chose, on ne sait juste pas quoi. Personne n’a la relation parfaite, le job parfait, une maison parfaite.
Cela fait plusieurs années que j’ai arrêté de me comparer à d’autres, parce qu’on pense toujours que les autres réussissent mieux, ont de meilleures opportunités, plus de talent mais ce n’est pas vrai.

« Comparison is the death of joy » Mark Twain

Eviter de se comparer aux autres et se concentrer sur ce que l’on fait, est la meilleure façon de rendre votre vie plus agréable, moins stressante et anxiogène.

Je ne dis pas que je ne me compare jamais aux autres mais je fais un effort conscient de ne pas aller sur cette voie négative et destructive.
Quand je commence à sérieusement envier quelqu’un et moi, cela pourrait être une blogueuse que j’admire et qui je trouve produit beaucoup plus de contenu intéressant que moi, j’arrête simplement de la lire pendant quelques temps jusqu’à ce que je revienne au point ou de nouveau, je suis inspirée par cette personne plutôt qu’envieuse. 5 feel-good things to do this year

CHOISSISSEZ LA JOIE

Je reste convaincue que la joie, le bonheur sont des choix que l’on fait. La vie n’est pas toujours facile, parfois elle est même terriblement douloureuse, triste et bordélique et puis elle est de nouveau super chouette, fabuleuse, simple et c’est vraiment la façon dont on gère tout ce qu’on se prend dans la tête qui fait la différence sur notre bonheur.

Cela fait très longtemps que j’ai viré les personnes toxiques de ma vie mais si vous en avez encore dans la votre, cette année est l’année ou vous les virez tout simplement.
Passez du temps avec des gens qui vous font rire, qui vous soutiennent, qui vous aiment et apprécient…et pas ceux qui passent leur temps à vous critiquer.

Faites vous de nouveaux amis

J’ai la chance d’avoir dans ma vie, de vieilles copines depuis le lycée et la fac. Mais avec le blog et Instagram, je « tombe amoureuse » régulièrement d’autres femmes qui m’inspirent par leur état d’esprit, leur style, leur sens de l’humour. J’ai également rencontré de chouettes personnes à travers la photographie et le surf…

Si vous sortez de votre tannière, vous allez rencontrer de nouvelles personnes, créer de nouvelles amitiés, parfois elles deviendront de belles histoires ou peut-être, vous resterez juste des connaissances qui s’apprécient mutuellement sans devenir les meilleures amies du monde et it’s Ok!
Sérieusement…la vie est trop courte!!
Eclatez-vous, passez des soirées avec vos cops, regardez des comédies sur Netflix, faites un road trip (nous allons en faire un!!!), pensez aux endroits ou vous étiez heureuses et retournez-y.
Si vous n’êtes pas satisfaite de votre boulot, quittez-le et trouvez-en un autre qui vous rende heureuse ou changez votre perception, soyez reconnaissante et appréciez ce que vous avez. 

VOYAGEZ PLUS

L’année dernière, nos vacances en famille nous ont mené à Comporta au Portugal, Hossegor et Marrakech. Avec le travail, je suis partie à Londres, Barcelone, Ile de RéParis et Airbnb m’a fait partir à San-Francisco ce qui était absolument génial.

Cette année, nous avons déjà prévu d’aller à Marrakech, Bali, Hossegor, Portugal et j’espère ajouter des weekends à Copenhague et en Suède. Voyager m’a fait le plus grand bien l’année dernière et m’a forcé, de façon assez douce, à me reconstruire et à me concentrer sur les nouvelles choses que je découvrais et non celles que j’avais perdu. Cela m’a énormément aidé à créer de nouveaux souvenirs heureux et c’est vraiment quelque chose que je souhaite apprendre à Mila pour qu’elle sache, plus tard, que quelques soient les moments difficiles qu’elle traversera, après la tempête, il y a toujours une éclaircie et le soleil revient, si vous vous en donnez la chance.

DITES DES AFFIRMATIONS POSITIVES

Bon en dernier, dîtes des affirmations positives chaque jour (attendez, restez avec moi…).

Je me considère plutôt comme une personne positive, genre celle qui regarde un verre à moitié plein plutôt qu’a moitié vide.
Et pourtant, je n’ai pas toujours été aussi positive.

C’est quelque chose que je me suis forcée à apprendre il y a vingt ans lorsque je suis partie à Londres et à l’époque, j’ai lu beaucoup de livres sur le développement personnel.

Ces derniers temps, j’ai essayé de nombreuses fois de relire ces livres qui m’avaient tant appris il y a des années et qui m’avaient aidé à être la personne que je suis aujourd’hui et qui prend des risques. Mais à chaque fois que j’en attrapais un, je sentais cette grosse pression sur mes épaules qui me bouffait toute mon énergie, et du coup, je reposais le livre après en avoir lu seulement quelques pages.

Pendant les fêtes de Noël, je me suis rendue compte que mon esprit positif de ces derniers mois, était plutôt ma façon de survivre les tristes évènements que ma famille avait vécu et qu’à chaque fois, les mêmes problèmes resurgissaient. Du coup, soit il fallait que je vire ces problèmes, soit que je vire les personnes qui me semblaient être à la cause de ces problèmes soit changer ma perception.

J’ai décidé de changer ma perception.

Les problèmes que nous avons, se présentent sous différentes formes ou émotions. Ils peuvent se manifester en ressentiment, colère, tristesse ou pire en dépression ou dépendance. Parfois, nous avons l’impression que la vie est injuste ou que nous ne valons pas le coup, nous ne sommes pas assez bien. Je ne suis pas rancunière et en plus, j’ai la mémoire d’un poisson rouge selon ma famille donc j’ai très peu de colère en moi. Par contre, j’avais beaucoup de ressentiment et de tristesse et parfois l’impression que je n’étais pas assez bien « I’m not good enough ».

Ce qui est intéressant, c’est que j’ai un discours complétement différent avec ma fille et je suis toujours super positive. Je la complimente, je lui dis constamment que nous l’aimons, qu’elle est belle, intelligente. Je fais de mon mieux pour qu’elle grandisse ayant confiance en elle. Je lui apprends à gérer les commentaires négatifs. Je lui explique que la perception des autres sur elle, n’est pas forcément une réflection de ce qu’elle est vraiment: une enfant drôle, intelligente et bienveillante et pourtant je ne fais pas de même avec moi-même.

J’ai aussi halluciné quand j’ai réalisé le nombre de pensées négatives qui me traversaient l’esprit quand j’ai essayé consciemment d’avoir des pensées positives envers moi-même. Avez-vous fait le même constat? 

Donc cette année, j’ai décidé d’être ma meilleure amie.

Plutôt que de lire des livres de développement personnels, je me suis mise à écouter des podcasts sur youtube. Ma préférée est celle-ci de Louise L Hay que j’écoute tous les matins. J’écoute aussi celle-ci tous les soirs histoire de débloquer les choses (je vous dirais si cela marche à la fin du mois) et tous les jours, je m’apprends à repousser ces pensées négatives pour les remplacer par des affirmations positives. Ce n’est pas aussi facile à faire que cela en a l’air mais depuis Noël, j’ai remarqué une certaine légèreté s’installer et définitivement une acceptation de soi beaucoup plus douce et j’espère que cela vous inspirera à faire de même.

Je terminerais ce long billet par une citation que j’ai entendu hier et qui m’a beaucoup fait rire…

« Les vaches heureuses donnent du meilleur lait »

Photographie: Karine Köng, Muse: Mathilde, Cardigan de Billabong Women, bonnet de Mango.

10 Comments

  1. Bonjour Karine. Quel bel article !! je me retrouve beaucoup dans ta façon de voir les choses, ta sensibilité … et « j’envie » (même si il vaut mieux être inspirée qu’envieuse je suis d’accord!) la possibilité que tu as de faire ce qui te plaît ! Un boulot très basique et pas du tout créatif (je suis secrétaire) mais qui me paie les factures j’adorerai en changer, mais je suis seule et handicapée (je suis sourde) donc c’est pas possible, des voyages plein la tête que j’ai envie de faire mais pas les finances qui vont avec …. Donc tu as raison de pratiquer la gratitude pour ce que tu as… Pour ma part je le fais aussi à même si tout n’est pas idéal, je suis malgré tout heureuse de ce que j’ai … Je t’embrasse fort

  2. IZAOZ says

    Bonsoir Karine,

    Encore une fois, un bel article, plein de douceur et de positivisme. C’est un régal de vous lire et de vous suivre depuis quelques années à présent. Comme je vous l’ai déjà écrit, vous êtes très inspirante pour moi. En 2017, j’aimerais moi aussi créer un blog où je partagerais mes petits trips, mes recettes qui ont été appréciées, mes conseils pour manger sainement sans se prendre (trop) la tête (j’ai étudié la nutrithérapie entre autre) et des liens pour mettre en avant des personnes ou des choses que j’apprécie. Si un jour vous organisez une formation avec vos conseils etc, je bondis dans un avion ! N’hésitez pas à me prévenir si c’est dans vos projets ! ;-)
    Très bonne année à vous et à ceux que vous aimez Karine.

    Isabelle

    • oh merci Isabelle, c’est super gentil. Non je ne pense pas faire de formation parce que cette année, j’ai 3 projets qui me tiennent à coeur et j’ai décidé de ne me focaliser que sur ces 3 pour les mener à bien.
      Par contre, je vais continuer d’écrire ce genre d’articles, parce que c’est super thérapeutique pour moi et ca aide bcp de monde :-)

      Merci encore pour vos mots si gentils qui me touchent beaucoup

  3. De Sutter Marie says

    Très bel article, ca donne envie de voir l’année 2017 sous un autre angle! En espérant tenir les objectifs! Bravo, vous êtes une femme très inspirante pour moi. Continuez!

  4. Nadine Guilloteau says

    Un plaisir de vous lire. On se retrouve tellement dans vos mots et meaux…La vraie vie c’est exactement ce que vous décrivez. Et la gratitude et la bienveillance sont notre salut. Il faut juste en prendre conscience et peut-être se donner les moyens et l’envie, surtout l’envie. Pas toujours facile. Mais les bonnes résolutions sont en cours! En tout cas ce sera un plaisir de vous lire au fil de cette annee et d’apprendre toujours plus, à nous, à nos enfants. Très belle annee 2017.
    Nadine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *